Home Accueil Présentation Pédagogie Activités Réseau international Galerie Liens Nous Contacter

                 www.jeunesse-non-violence.org                                                                    contact: j.n.v@hotmail.fr


Présentation


Pédagogie


Adhésion


Revue


Activités


Réseau international


Galerie


Liens


Nous contacter


English

www.jeunesse-non-violence.org                                                                    contact: j.n.v@hotmail.fr

English

Nous donnons de l’importance à la responsabilisation du jeune, il faut encourager sa capacité à l’autonomie et à l’autogestion et développer la collaboration au sein d’une équipe et la coopération. Nous voulons apprendre aux jeunes à exprimer et à argumenter leurs idées propres, encourager la créativité. Le jeune doit être acteur de sa formation, la théorie se construit à partir de l’expérience et de l’expérimentation, nous aidons les jeunes à réaliser leurs propres projets. Nous encourageons le jeune à vivre et à développer sa propre identité et à l’affirmer au sein d’un groupe composés de jeunes d’identités culturelles, sociales et religieuses diverses. Nous organisons des activités éducatives non compétitives et non éliminatoires, des activités dont les objectifs sont la coopération et la solidarité.

Nous partons du principe que  « l’être et la relation sont essentiels et que de faire est complémentaire mais secondaire », c’est le droit : « d’exister pour vivre et non d’exister pour produire ».

Ce qui est essentiel au niveau pédagogique et relationnel, c’est que les formateurs utilisent leurs compétences pour mieux diriger la dynamique des échanges mais la théorie nous la construisons ensemble à travers le partage du vécu de chacun. L’atelier est un moyen pour trouver des réponses à des questions pratiques en lien à notre vie réelle.

Nous partons du principe d’apprendre les uns des autres, la théorie élaborée ensemble est construite à partir de la confrontation des expériences et cela lui donne une valeur authentique et profonde. Le rôle de l’éducateur est avant tout d’accompagner le jeune et de lui donner les moyens de se construire et d’exprimer sa propre personnalité. Son rôle n’est pas de le faire rentrer dans un moule, mais de lui donner les repères pour l’aider à s’exprimer en tant qu’individu et fonder ses propres valeurs. L’éducateur encourage son esprit critique et sa capacité de discerner par lui-même, de faire des choix et de prendre des décisions. Il n’impose pas ses valeurs ni ses méthodes, il les vit d’abord pour lui-même et le jeune est libre de s’en inspirer ou non.


La relation entre l’éducateur et le jeune passe par le respect mutuel. Les modes de relation à éviter sont la pression physique ou psychologique, le chantage, l’intimidation, la culpabilisation, l’humiliation, imposer sans expliquer (sans urgence, ni danger), les punitions, l’indifférence, le rejet, l’exclusion et le jugement. Les modes de relation constructive sont l’écoute, le dialogue, expliquer nos intentions et nos actes, informer le jeune, l’inviter à participer aux prises de décision qui le concernent et l’encourager à assumer des charges de fonctionnement, d’organisation et de prise de décision, lui demander d’assumer la responsabilité de ses actes et de trouver lui-même des solutions de réparation à ses erreurs sans le juger, le condamner ou l’exclure. L'éducateur doit avoir une confiance complète dans les forces de l'enfant, respecter sa liberté d'action, préparer l’environnement nécessaire et favorable à son développement et favoriser la concentration, la prise de conscience, la responsabilité,  la décision, le dépassement, l'autonomie. L'éducateur doit être capable d'observer les différences de rythme de l'enfant.

Le jeune est au centre du projet pédagogique et chaque jeune est important. Dans la structure d’accueil, le jeune doit se sentir «comme chez lui». Les relations entre les éducateurs et les jeunes sont empreintes d’une grande familiarité qui n’exclut pas le respect mutuel. Les moniteurs sont accessibles, se rendent disponibles et sont en nombre suffisant pour assurer une relation attentive avec chaque jeune. Le rythme d’apprentissage doit s’adapter à chacun et à sa tranche d’âge. L’apprentissage est pluridisciplinaire (ateliers pédagogiques d’éducation à la Non-violence, musique, danse, théâtre, activités manuelles, artistiques, éducation à l’environnement). Il n’y a pas d’évaluation externe des compétences puisque chacun construit son propre apprentissage. Chaque jeune est encouragé à valoriser ses acquis qu’il pourra ensuite transmettre à d’autres s’il le souhaite. Notre référence morale et éthique est la Déclaration universelle des droits de l’homme proclamée par l’Assemblée Générale des Nations unies à Paris le 10 décembre 1948.


Domaines d’activités éducatives

Éducation à la Non-violence,formations artistiques dans le domaine des arts du spectacle (Danse, théâtre, musique), accompagnement des jeunes en réinsertion professionnelle, éducation à l’environnement, activités artistiques, activités théâtrales, échanges interculturels, dialogue interreligieux, lutte contre le racisme et les discriminations, droits des minorités, citoyenneté active, soutien et solidarité aux personnes vivant dans des pays en situation de conflit, chantiers de réinsertion, accueil de volontaires internationaux, gestion de l’eau et des ressources naturelles, simplicité volontaire et économie alternative.